Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



La place de la Bastille (1830-40)

hubert robert bastille

Hubert Robert (1733-1808)

La Bastille, dans les premiers jours de sa démolition, 1789, huile sur toile, 77 x 114 cm, Paris, musée Carnavalet

Lieu symbolique de la Révolution française, la place doit son nom à l’ancienne forteresse, édifiée sous Charles V et transformée en prison par Richelieu, que la population prit d’assaut le 14 juillet 1789. Sa démolition avait ménagé l’espace nécessaire à la création d’une « place de La Liberté », décidée en 1792. Une colonne devait y être érigée, mais le projet ne dépassa pas la pose de la première pierre.

bastille fontaine régénération

Isidore-Stanislas Helman, d’après Charles Monnet

La Fontaine de la régénération, sur les débris de la Bastille, le 10 août 1793, 1796, eau-forte et burin, BNF, Estampes

En 1793, la fête de l’Unité et de l’Indivisibilité de la République fut l’occasion d’y dresser une fontaine dite de la Régénération ou fontaine d’Isis, représentant la déesse égyptienne, flanquée de deux lions assis, faisant jaillir l’eau de ses seins. Cette fontaine fit l’objet d’une médaille commémorative ayant fonction de monnaie, gravée par Augustin Dupré. 

Deux places coexistaient encore : l’une occupant l’emplacement de la Bastille ; l’autre, plus petite, qui avait été formée après la destruction de la porte Saint-Antoine, en 1777.

fontaine de l'éléphant

Jean-Antoine Alavoine (1776-1834)

Projet de fontaine surmontée d’un éléphant, vers 1809-14, encre noire, plume et rehauts d’or, Louvre

Dans le cadre des grands travaux entrepris pour alimenter Paris en eau potable, Napoléon proposa, en 1808, d’ériger une fontaine monumentale en forme d’éléphant à l’emplacement de la Bastille, dont seul le soubassement sortit de terre. L’esquisse en plâtre grandeur nature fut dressée en 1814 au sud de la place, mais abattue en 1846.

SSATIMP01814090917380

Souhaitant commémorer la Révolution de 1830 et la chute de Charles X, Louis-Philippe proposa de revenir à l’idée originelle de la colonne. Dessinée par Jean-Antoine Alavoine, cette colonne dite de Juillet fut édifiée entre 1830 et 1840.

génie bastille

Elle supporte la figure en bronze doré du Génie de la Liberté, exécutée en 1833 par Auguste Dumont (1801-1884). L’installation de la colonne de Juillet sur la petite place de la porte Saint-Antoine donnait ainsi naissance à une seule et vaste place de la Bastille. 

.
 
1234

voyageursaparistome10 |
La Deudeuch Bleue |
Chantal Kaeding |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dessinbymoi
| Les Accros aux mangas
| Créations Artisanales 65